Luminothérapie

Définition :

La luminothérapie est une forme de photothérapie qui consiste à s’exposer face à une lampe reproduisant la lumière naturelle du soleil.

A partir de septembre et jusqu’en mars, les jours raccourcissent et la luminosité baisse. Notre organisme sécrèterait alors davantage de mélatonine durant la journée. Cette augmentation se traduirait par une baisse de vitalité pouvant entraîner à terme et chez les sujets les plus sensibles une dépression saisonnière. Par une exposition à une lumière artificielle recréant les conditions de luminosité du soleil, la luminothérapie permettrait de freiner la sécrétion de la mélatonine. La personne retrouverait davantage d’énergie.

Contre-indications à la luminothérapie

  • Traitement photosensibilisant ou augmentant la sensibilité des yeux à la lumière.

  • Problèmes oculaires (cataracte, dégénérescence maculaire, glaucome, rétinite pigmentaire) ou de maladies affectant la rétine (diabète, herpès, etc.). 

  • Certaines maladies psychiques (paranoïa, schizophrénie, etc.) ne permettent pas d’envisager un traitement en luminothérapie. 

​​Avant de commencer des séances de luminothérapie, la consultation d’un médecin généraliste, d’un ophtalmologiste ou d’un psychiatre (dans le cadre de la prise en charge d’une dépression) est vivement recommandée.

Comment se déroule une séance de luminothérapie ?

La personne s’installe confortablement devant une lampe de luminothérapie réglée au minimum sur 2 500 lux. L’utilisation préconisée est généralement une intensité de 10 000 lux à 30 cm du visage, l’équivalent d’un soleil d’été. Afin de faciliter l’absorption de la lumière par la rétine, il est impératif de garder les yeux ouverts durant toute la séance et d’installer la lampe légèrement au-dessus de la ligne des yeux.Pendant une séance de luminothérapie, il n’est pas nécessaire de stopper ses activités. Il est possible de lire ou de poursuivre son travail sans problème, à condition de ne pas faire de grands déplacements.Les séances de luminothérapie se pratiquent à tout moment de la journée, même si celles du matin s’avèrent plus efficaces dans le traitement de la dépression saisonnière. La pratique de la luminothérapie le soir est réservée uniquement aux personnes en décalage horaire ou qui ont tendance à s’endormir trop tôt et à se réveiller trop tôt.

Tarifs

12 euros la séance de 30 min. 

9 séances effectuées 1 offerte soit 108 euros pour 10 séances de 30 min. 

L'idéal est de faire la cure de 10 séances sur 2 semaines et de préférence le matin. 

Qu’elles se déroulent en centre de bien-être, à l’hôpital ou dans un centre médical, les séances de luminothérapie ne sont pasremboursées par la Sécurité sociale. 

On sait aujourd'hui que la lumière du jour déclenche la sécrétion de  cortisol, l'hormone du "stress positif" qui mobilise les énergies utiles à la journée. Le cortisol est indispensable pour avoir la forme lorsqu'on est éveillé. 
 A l'inverse, la lumière du jour empêche la sécrétion d'une autre hormone : la 
mélatonine. Impliquée dans l'endormissement et le sommeil, elle est indétectable la journée, elle est à son niveau le plus haut la nuit. Plus le jour est lumineux, plus la nuit est noire, plus il y a des différentiels hormonaux (pic de cortisol le jour, pic de mélatonine la nuit) et meilleure est la qualité du sommeil.